La Revue N&P

La revue Nature & Progrès :
Un relais pour un autre projet de société.

N Née d’une vision globale, la bio telle que la conçoit Nature & Progrès appelle des changements profonds de société. Analysant les problématiques écologiques et sociétales, sa revue, très critique des choix agronomiques, technologiques, politiques et économiques actuels, explore toutes les idées et les alternatives susceptibles de nous faire envisager l’avenir sous de meilleurs augures.

Une analyse critique de la société de consommation

A travers ses pages, la revue Nature & Progrès donne la  parole à tous les acteurs de la société civile qui se mobilisent pour prévenir la faillite du système actuel, grand prédateur des ressources – depuis la semence jusqu’à ‘eau – et générateur de déchets, de pollutions multiples et de gaspillages indécents au regard de la crise environnementale qui se profile. Des associations écologistes et de nombreux scientifiques ont déjà collaboré à cette revue sur des sujets aussi variés que ‘avenir de la bio, les risques OGM, l’installation paysanne, a privatisation du vivant, la crise énergétique, etc. Chaque fois, c’est bel et bien le système économique libéral mondial qui, immanquablement, vient empêcher une action pérenne qui permettrait de redresser la barre : tant que la rentabilité sera le seul mot d’ordre de nos sociétés, aucune solution véritable ne pourra émerger, sauf si les citoyens, informés de l’impasse dans laquelle ce système es enferre, choisissent ensemble d’impulser une tout autre logique et de poser les bases d’un autre mode de fonctionnement sur fond d’une meilleure harmonie entre l’homme et la biosphère.

 L’avenir de la bio, la souveraineté
alimentaire, les risques technologiques, la
privatisation du vivant, autant de thèmes
approfondis dans la revue N&P

La revue N&P, un relais de propositions concrètes

C’est cette mobilisation et cette créativité citoyenne que la revue Nature & Progrès s’efforce de relayer dans ses pages. Si certaines initiatives sont encore confidentielles, comme celle de l’Ethiket’bus qui, avec son épicerie itinérante propose des produits dont l’étiquetage permet d’évaluer les performances écologiques et sociales des marchandises proposées,

d’autres sont devenues très populaires et se répandent sur tout le territoire. Ainsi les Amap (Association pour le maintien de l’agriculture paysanne) ont pris un bel essor, qui permettent aux paysans de se maintenir à la terre, tout en offrant à leurs adhérents la possibilité de mettre un visage sur les produits et de s’approvisionner à proximité avec des fruits et légumes de saison, bio pour la plupart…

 La revue N&P se fait le relais de toutes les initiatives aptes à revitaliser le lien indispensable de l’homme avec la terre

A travers les pages de sa revue, Nature & Progrès soutient ainsi toutes les initiatives susceptibles de revitaliser le lien indispensable entre l’homme et sa terre nourricière, lien que nos sociétés actuelles, industrielles et « hors-sol » ont contribué à déliter, alors même qu’il est simplement vital et qu’aucune technologie ne saurait s’y substituer…

Des fiches pratiques

Jardinage biologique, recettes de cuisine, « faites-le vous-même », fiches de lecture et agenda des manifestations écologiques et citoyennes, viennent compléter l’information du lecteur, pour mieux le guider vers le chemin de « l’autonomie de faire et de penser » sur lequel cette revue se propose de l’accompagner.

Très concrètement

Tirée à 3500 exemplaires sur papier recyclé, cette revue de 52 pages quadri contient un dossier principal et différentes rubriques, société, écologie pratique, découverte, débat, brèves, etc. Elle est vendue par abonnement (30 € les 5 n°/an), ou au numéro (6.50 €) dans certains points de vente spécialisés dans l’alimentation biologique et auprès de N&P.

S’abonner, c’est s’engager !