Bientôt des huîtres N&P!

Jean-Pierre Anglade

Huitres nouveau CDC

Lors de l’Assemblée Générale du 13 & 14 avril, le cahier des charges ostréiculture a été adopté. Ce cahier des charges est le fruit de 2 années de travail, en collaboration avec un groupement d’ostréiculteurs.trices*.

L’objectif est la préservation et la valorisation de méthodes naturelles et traditionnelles d’approvisionnement et d’élevage des huîtres.

Ces dernières décennies, l’ostréiculture n’a pas échappé à l’industrialisation de la production et la standardisation du vivant. Nous avons vu apparaître sur les marchés et dans nos assiettes les huîtres triploïdes, plus connues sous le nom d’huître des quatre saisons, organisme issu d’une modification chromosomique. L’élevage en écloserie a accentué cette dynamique d’industrialisation et de standardisation, amenant sur le marché des huîtres sélectionnées sur des critères de rendement ; à l’inverse d’un élevage plus traditionnel, en milieu marin, respectant les cycles naturels de la reproduction.

Ce sont bien les méthodes traditionnelles de l’ostréiculture que Nature & Progrès cherche à défendre, des méthodes qui respectent les cycles naturels, encouragent la diversité génétique, et favorisent la durabilité des populations.

L’huître Nature & Progrès c’est donc : une huître née et élevée en milieu marin. Aucun intrant, aucune transformation, aucun traitement chimique n’est autorisé. Elle est nécessairement diploïde. Son rythme de vie suit celui des saisons et permet une richesse et une variété de textures et de goûts tout au long de l’année.

 

*Association des Ostréiculteurs Traditionnels