Commander le dernier numéro de la revue Nature & Progrès

A la Une
N°132
Agriculture : Gare à la propagande verte

6,50

blank

UGS : 1000-1-1-1-3-1 Catégorie :

Description

Edito de Jordy Van Den Akker

La découverte des Systèmes Participatifs de Garantie (SPG), via l’organisation internationale des mouvements de la bio (IFOAM) (1) a été un tournant majeur pour Nature & Progrès. Tout à coup nous avons mis des mots sur ce que nous faisions. C’était en 2008. Les adhérents se sont reconnus dans les valeurs des SPG: vision commune, horizontalité, participation, confiance, transparence, processus d’apprentissage. Ces valeurs ont été sources d’inspiration et ont contribué, non seulement à faire évoluer notre SPG, mais au-delà, à modeler notre gouvernance, notre culture commune, notre façon d’œuvrer ensemble. C’est en cela que nous sommes sur un autre paradigme qu’une large partie de la société.

Dans cette revue, vous allez découvrir le dossier sur la propagande verte dans l’agriculture. La récupération du concept de souveraineté alimentaire, largement défendue par La Via Campesina est aujourd’hui reprise par l’agro-industrie. L’agriculture dite «vivante» est instrumentalisée par des acteurs de l’industrie. Je vous passe la norme Haute Valeur Environnementale (HVE) ou le Label bas-carbone. Quant aux mesures politiques, verdissement de la PAC ou loi EGalim, c’est peu dire qu’elles laissent à désirer dans notre vision de l’agriculture.

L’agroécologie paysanne s’articule autour d’un projet politique, un mouvement social et des pratiques individuelles et collectives. Nature & Progrès en fait partie et ne cesse d’évoluer, d’innover dans une autre direction que le courant dominant. La récupération, l’instrumentalisation ou tout simplement le détournement d’idées, de concepts, de pratiques est parfois frustrant. Mais cela signifie en même temps que nous sommes novateurs, que nous avançons des idées qui ont du sens, qui changent la société.

Dans l’actualité, la ferme du Hitton, dans le Gers, a été sacrée «ferme préférée des Français» lors d’une émission de grande écoute sur France  2. Cette ferme est sous mention Nature & Progrès – ce que d’ailleurs l’émission ne précise pas, mais là n’est pas l’essentiel. Au regard de la charte que nous défendons, chaque ferme Nature & Progrès est exceptionnelle. Alors, poursuivons ce mouvement. Au-delà des termes, expliquons ce que nous faisons. Œuvrons ensemble pour construire et réinventer sans cesse un monde qui nous ressemble.

 

Jordy Van Den Akker

Paysan N&P Tarn et administrateur fédéral

 

Note 1:
Doc.
: «Vision idéale des Systèmes Participatifs de Garantie»,
IFOAM, 4p. 2003

* Extrait de Repas de noces (vers 1568), de Pieter Brueghel l’Ancien,
peintre flamand de la Renaissance.