Le SPG

Nature et Progrès défend une bio associative et solidaire : ce sont les consommateurs et professionnels adhérents de l’association qui garantissent les pratiques des fermes, ateliers et entreprises Nature et Progrès, dans le cadre d’un Système Participatif de Garantie (SPG). Le SPG Nature et Progrès est un système de garantie performant et innovant reconnu par l’IFOAM[1].

Cette certification participative est une approche alternative à la certification par tiers.

Complémentarité Producteurs / Consommateurs

Les avantages des SPG :

  • adaptés au contexte local,
  • garantissent la transparence,
  • impliquent directement les consommateurs,
  • Créent du lien, des réseaux et dynamisent les territoires,
  • favorisent les échanges de savoirs et de savoir-faire,
  • Encouragent à une amélioration continue des pratiques.
    Voir le tableau de comparaison SPG/CERTIFICATION TIERS

Tableau de comparaison SPG/certification des tiers

Cultivons la participation, la garantie de Nature & Progrès

Comment ça marche chez Nature et Progrès ?

Les SPG de Nature & Progrès s’organisent autour de trois niveaux de travail :(menus déroulants)

  • Les enquêtes de terrain :

conduites par un professionnel et un consommateur adhérents Nature et Progrès, préalablement formés. Sur le terrain, ils relèvent les pratiques du professionnel enquêté et échangent avec lui sur leur évolution.

  • Les réunions des COMAC locales (Commissions Mixtes d’Agrément et de Contrôle)

Examinent et évaluent les rapports d’enquête. Elles émettent un avis sur la conformité des pratiques constatées chez le professionnel et sur l’attribution de la mention, proposent des améliorations, corrections, des restrictions ou si, c’est nécessaire des suspensions de mention.

  • La COMAC fédérale

est responsable de l’attribution de la Mention Nature et Progrès. Elle habilite les COMAC locales, vérifie l’adéquation de leurs avis avec les cahiers des charges et la charte ; c’est aussi la première instance d’appel en cas de litige. Le service de gestion de la mention assure, par délégation de la COMAC fédérale, la gestion administrative des dossiers.

Les enquêtes chez les adhérents Nature et Progrès sont effectuées tous les ans.

Télécharger le Manuel pratique des SPG

Les SPG dans le monde

Quelques centaines de SPG existent dans le monde : Inde, Etats-Unis, Brésil, Pérou, Bolivie, Espagne, Afrique du Sud, Costa Rica…

Ils sont reconnus par la FAO[4] et l’IFOAM[5].

[4]Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture

[5]Fédération internationale des mouvements d’agriculture biologique

 

Les valeurs communes à tous les SPG au travers du monde :

En étant partie prenante du projet européen Eating Craft, Nature et Progrès participe à l’essaimage des SPG en Europe.

Vers une reconnaissance des SPG ?

Pas de « Bio » pour Nature et Progrès

Au moment de l’officialisation de la Bio au niveau européen, dans les années 90, le contrôle et la certification par un organisme tiers est imposé.

Parce qu’elle pense que l’État aurait dû assumer ce service de labellisation sans le faire payer aux producteurs bio, et parce que la certification normalise la bio, Nature et Progrès refuse de s’y soumettre et sort de la bio officielle. Les producteurs sous seule mention « Nature et Progrès » n’ont pas le droit de faire référence à l’agriculture biologique pour présenter leurs produits et ils ne bénéficient pas des aides publiques à la bio. Certains font donc le choix de la double certification : la certification AB officielle et la mention Nature et Progrès.

Parce qu’ils génèrent autonomie et maitrise et assurent garantie et confiance, Nature et Progrès milite pour une meilleure reconnaissance des SPG au sein de la société civile. Nature et Progrès soutient notamment un travail de thèse du Ministère de la recherche, en partenariat avec le CIRAD : « Certifier la qualité sur les marchés alimentaires par des Systèmes Participatifs de Garantie (SPG) :  une approche par les communs ».

L’IFOAM définit le SPG comme étant : « Un système d’assurance qualité ancré localement. Il certifie les producteurs sur la base d’une participation active des acteurs concernés et est construit sur une base de confiance, de réseaux et d’échanges de connaissances. »

Télécharger la brochure SPG IFOAM

IFOAM